Home » Congo

Tag: Congo

A VOLUNTEER VIDEO EDITOR NEEDED

A video editor needed to help with video editing/filming

Are you a social media creator? Do you enjoy editing videos? Do you want to make a difference using your creative skills? CAYP is looking for you.

This is a great opportunity to volunteer in a human rights campaign and build your portfolio with a global campaign. The ideal candidate will be able to speak French and English and have an interest in human rights issues and developing content for social media. This is a temporary role until september 2022

Read more

Genocost 2021 – Commemoration du Genocide Congolais

Tous les 2 Août, nous invitons la communauté congolaise et les amis du Congo à travers le monde a prendre part à un jour de commémoration. Cet événement annuel est un geste simple pour rendre hommage à la vie de tous ceux que nous avons perdu dans les nombreux conflits en RD Congo. L’événement est appelé « Geno-Cost » combinant à la fois le terme « Geno » pour génocide et «Cost» ,coût en englais, pour mettre en évidence les racines économiques des conflits.

Cette année, l’événement a eu lieu en ligne le dimanche 1er aout à sur Tele Tshangu . Une rediffusion est a été rediffuser le 2 août sur Voice of Congo (Facebook).

 Il y a eu la participation exceptionnelle de Jean-Jacques Wondo Omanyundu, consultant, analyste et expert des questions politiques, géostratégiques et militaires et membre du think tank Afridesk qui échangea sur l’impunité, le thème choisit pour cette année, en se focalisant sur l’armée congolaise. Celui ci fut suivit de, Douce Namwezi N’Ibamba, journaliste et directrice à Uwezo Afrika Initiative qui promeut l’autonomisation des femmes et des filles grâce à l’entrepreneuriat et fondatrice du Requiem Pour la paix, une œuvre magistrale jouée en RDCongo afin de servir d’acte symbolique de mémoire, de recueillement et de deuil pour les congolais et les congolaises. Elle évoqua avec nous l’importance du travail du devoir de mémoire. Tout au long de l’événement, il y eu aussi des prestations d’artistes congolais dont la slameuse Linda Light et le slameur Ben Kamuntu, tous les deux de Goma mais aussi la chorale des Petits chanteurs Saint Gilles de Bukavu. On a écouter également le témoignage d’un survivant membre du Mouvement National des Survivants des Viols et de Violences Sexuelles en RDC.

Ce jour de commémoration était l’occasion d’évaluer et d’explorer des solutions qui peuvent concrètement mettre fin à l’impunité en RD Congo.

Le movement Geno-Cost continuera a lutter pour la fin des atrocité en RDC et la inconnaissance du genocide en RDC pour que justice soit faite. Pour en savoir plus sur le movement et devenir un ambassadeur de la cause, visiter notre page comment organiser le Geno-cost.

Genocost 2020: Une Mobilisation Globale

Depuis le 2 août 2013, la plateforme d’action de la jeunesse Congolaise (CAYP) organise une journée de commémoration qui s’appelle: Geno-Cost. Cette campagne a pour but la reconnaissance officielle de la date du 02 Août comme une journée de commémoration en souvenir de tous ceux que nous avons perdu dans notre longue histoire de violence au Congo. 

Le mot Genocost signifie « le génocide pour des gains économiques ». C’est une combinaison de Génocide et Coût. Le choix de ce nouveau terme sert à expliquer l’aspect économique du génocide en RDC. Pour cette huitième édition, en raison du COVID-19, CAYP a organisé une conférence en ligne avec un Zoom meeting et Facebook live sur Voice of Congo, ce dimanche 02 août 2020. 

Au même moment on a assisté a une grande mobilisation en RDC ainsi que dans la diaspora Congolaise des personnes réclamant la fin du Génocide en RDC répondant a l’appelle des activiste de mouvement citoyens ainsi que ceux de certain politiciens.  

Après un mot de circonstance de la hôtesse, maman Berthe Walo, suivi de l’hymne national, nous avons assisté à un témoignage émouvant d’une survivante de violences sexuelles, Nicole Tshifuaka. Pat Palo, un journaliste de la diaspora belge, était chargé de poser des questions aux invités afin de permettre le bon déroulement du GENOCOST. Nicole Tshifuaka sera suivie par Lilas Sensa, présidente fondatrice de la ligue des droits de défense de la femme congolaise. La juriste a expliqué le processus pour qu’un génocide puisse être reconnu par la communauté internationale ainsi que les mécanismes permettant que justice soit rendue pour les victimes de viol et de la guerre. 

L’analyste politique et écrivain, Boniface Musavuli, enchaînera sur le sujet du génocide après une pause divertissement venant de la part du jeune poète Congolais résidant à Londres, JJ Bola. Le poète insistera sur la pertinence de raconter sa propre histoire et la transmettre à la prochaine génération. Grâce Rubera, une activiste de la LUCHA, qui s’est connectée à partir de Goma, insistera que nous n’oublions pas ceux qui continuent à être massacrés à Beni, 350 km Nord de Goma. 

Dramaturge, maman Stella Kitoga, interpréta un poème sur les 15 femmes de Mwenga (Sud Kivu) qui ont été enterrées vives. Une performance qui émouvant l’audience. Le président de la communauté de Londres, Papa Ngoma, félicitera les organisateurs et leur remerciera de leur ténacité. La cérémonie des dédicaces qui consiste à allumer une bougie en unisson avec les autres endroits où l’événement a été organisé, notamment au centre Lasallien a Kinshasa. Cela a vraiment montré l’union du peuple Congolais. Paul Valérie Lumumba, de Avenir Business, a clôturé la cérémonie en parlant de son initiative financière pour prouver qu’il y a de l’espoir et des opportunités malgré les challenges. 

La Session Anglaise

La sessions anglaise qui suivit était organisé par les membres du Genocost en Afrique du Sud en collaboration avec ceux du Royaume Unis. Elle fut présenté par Nusaybah Brazzo, basse en afrique du Sud. 

Video link: 

Parmis les invitées on Ils y avait Kambale Musavuli, du Centre for Research in the Congo, Mr Jean Bwasa de Righ2Live Africa et Develin Sooful et Aleya Banwari  Representant du Mouvement to 18 Juin, Chris Sita, de la diaspora Congolaise du Cape Town, ainsi que d’autre activiste et artiste d’à travers le monde en solidarité avec le peuple Congolais. 

GENOCOST 2020 a bénéficié de l’impact des musiciens dont Koffi Olomide, Fally Ipupa et Werrason parmi tant d’autres. Il a aussi bénéficié du soutien de grande personnalité Congolaise tel que Martin Fayulu de l’Ecide, et L’ancien premier ministre Adolphe Muzito. Les athletes tell que Tresor Lualua, ainsi que les mouvement citoyens tell que la Lucha ou encore L’activiste Youyou Muntu Mossi. Il y eu des marches et manifestations a travers la RDC et dans la diaspora pour demander la fin des tueries et du Genocide en RDC.  Des USA a l’Inde de la Grande Bretagne a l’Affrique du Sud.

Ces personnes on utiliser leur voix pour rappeler au monde que la RDC n’oubliera pas plus de 6 millions d’âme qu’elle a perdue. C’est le début d’une nouvelle ère ou le Congo réclame le déterrement du rapport mapping des Nation Unies et de l’applications de ses recommandations et pour que justice soit rendue.

Congo: A gift and a curse

Artisanal mining in DRC

The natural resources that the Democratic Republic of the Congo possesses potentially makes it the wealthiest country on earth. Unfortunately, in 2019, a research has found that DRC has one of the poorest population in the world with an estimated GDP per capita of $545.2 in 2019 according to the world bank.

Why is it? This has not happened overnight. There are a series of events that have led to this. Belgian colonialism cannot entirely be blamed for the problems of today’s Congo. We have the hero-worship of political leaders, who’s politics is solely a matter of enriching themselves and their extended family.

Now, I would like to look at two facts of history which have led to the impoverishment of Congolese people and the enrichment of everybody else.

In 1888, a Scottish veterinarian, John Boyd Dunlop, had come up with an invention that will not only considerably improve the comfort of thousands of travellers in Europe and America, but also rule, or even end, the lives of millions of Congolese – the inflatable rubber tyre. In 1901, rubber had accounted for 87% of Congo’s exports.


In 1999 and 2000, Ugandan gold export rose to between $90 and $95 million annually. At the time, Rwanda was exporting 29 million US dollars worth of gold each year. This is a great deal especially when one realises that neither country has any significant domestic gold deposit.

There is no other country in the world as fortunate as Congo in terms of his natural wealth. During the last century and a half, whenever acute demand has risen on the international market for a given raw material, Congo has turned out to contain huge reserves of the coveted commodity.

  • Ivory in the Victorian era
  • Rubber after the Invention of the inflatable tire
  • Copper during full-out industrial and military expansion
  • Uranium during the Cold War;
  • Alternative electrical energy during the oil crisis of the 1970s
  • Coltan in the age of portable telephones

The economic history of Congo is one of lucky breaks but also of great misery. As a rule, most of the fabulous profit doesn’t trickle down to the large part of the population. That dichotomy that is what we call tragedy, a gift and a curse.

Geno-Cost 2018

English
———-

Every 2nd August we remember the lives we lost in Congo. We encourage every Congolese and friends of Congo across the world to share a candle of hope through social network using #Genocost

Francais:
————
Chaque 2 Août, vous êtes invité à rejoindre la communauté congolaise à travers le monde pour participer à la Journée Commémorative du Génocide Congolais.

Nous aimerions encourager nos sympathisants à travers le monde, à nous rejoindre en observant une minute de silence mais aussi en partageant une bougie d’espoir sur la toile. Veuillez SVP soutenir notre action sur les réseaux sociaux en utilisant l’hashtag #Genocost.

English
———-
This event is open to everyone, so you are warmly welcome to join.

This year we will also gather on Saturday August 4th in London, UK and Toronto, Canada for an evening of remembrance, reflection, and a moment of silence to pay respect to the people we have lost due to Congo’s long history of war and genocides. This will be a free and family-friendly event that will include performances, talks and food.

Genocost in Toronto

Theme: YOUTH RESISTANCE AND CHANGE

If you would like to get involved and help on the day, please email: congoyouthuk@gmail.com

RSVP on our Event Brite