Genocost 2020: Une Mobilisation Globale

Depuis le 2 août 2013, la plateforme d’action de la jeunesse Congolaise (CAYP) organise une journée de commémoration qui s’appelle: Geno-Cost. Cette campagne a pour but la reconnaissance officielle de la date du 02 Août comme une journée de commémoration en souvenir de tous ceux que nous avons perdu dans notre longue histoire de violence au Congo. 

Le mot Genocost signifie « le génocide pour des gains économiques ». C’est une combinaison de Génocide et Coût. Le choix de ce nouveau terme sert à expliquer l’aspect économique du génocide en RDC. Pour cette huitième édition, en raison du COVID-19, CAYP a organisé une conférence en ligne avec un Zoom meeting et Facebook live sur Voice of Congo, ce dimanche 02 août 2020. 

Au même moment on a assisté a une grande mobilisation en RDC ainsi que dans la diaspora Congolaise des personnes réclamant la fin du Génocide en RDC répondant a l’appelle des activiste de mouvement citoyens ainsi que ceux de certain politiciens.  

Après un mot de circonstance de la hôtesse, maman Berthe Walo, suivi de l’hymne national, nous avons assisté à un témoignage émouvant d’une survivante de violences sexuelles, Nicole Tshifuaka. Pat Palo, un journaliste de la diaspora belge, était chargé de poser des questions aux invités afin de permettre le bon déroulement du GENOCOST. Nicole Tshifuaka sera suivie par Lilas Sensa, présidente fondatrice de la ligue des droits de défense de la femme congolaise. La juriste a expliqué le processus pour qu’un génocide puisse être reconnu par la communauté internationale ainsi que les mécanismes permettant que justice soit rendue pour les victimes de viol et de la guerre. 

L’analyste politique et écrivain, Boniface Musavuli, enchaînera sur le sujet du génocide après une pause divertissement venant de la part du jeune poète Congolais résidant à Londres, JJ Bola. Le poète insistera sur la pertinence de raconter sa propre histoire et la transmettre à la prochaine génération. Grâce Rubera, une activiste de la LUCHA, qui s’est connectée à partir de Goma, insistera que nous n’oublions pas ceux qui continuent à être massacrés à Beni, 350 km Nord de Goma. 

Dramaturge, maman Stella Kitoga, interpréta un poème sur les 15 femmes de Mwenga (Sud Kivu) qui ont été enterrées vives. Une performance qui émouvant l’audience. Le président de la communauté de Londres, Papa Ngoma, félicitera les organisateurs et leur remerciera de leur ténacité. La cérémonie des dédicaces qui consiste à allumer une bougie en unisson avec les autres endroits où l’événement a été organisé, notamment au centre Lasallien a Kinshasa. Cela a vraiment montré l’union du peuple Congolais. Paul Valérie Lumumba, de Avenir Business, a clôturé la cérémonie en parlant de son initiative financière pour prouver qu’il y a de l’espoir et des opportunités malgré les challenges. 

La Session Anglaise

La sessions anglaise qui suivit était organisé par les membres du Genocost en Afrique du Sud en collaboration avec ceux du Royaume Unis. Elle fut présenté par Nusaybah Brazzo, basse en afrique du Sud. 

Video link: 

Parmis les invitées on Ils y avait Kambale Musavuli, du Centre for Research in the Congo, Mr Jean Bwasa de Righ2Live Africa et Develin Sooful et Aleya Banwari  Representant du Mouvement to 18 Juin, Chris Sita, de la diaspora Congolaise du Cape Town, ainsi que d’autre activiste et artiste d’à travers le monde en solidarité avec le peuple Congolais. 

GENOCOST 2020 a bénéficié de l’impact des musiciens dont Koffi Olomide, Fally Ipupa et Werrason parmi tant d’autres. Il a aussi bénéficié du soutien de grande personnalité Congolaise tel que Martin Fayulu de l’Ecide, et L’ancien premier ministre Adolphe Muzito. Les athletes tell que Tresor Lualua, ainsi que les mouvement citoyens tell que la Lucha ou encore L’activiste Youyou Muntu Mossi. Il y eu des marches et manifestations a travers la RDC et dans la diaspora pour demander la fin des tueries et du Genocide en RDC.  Des USA a l’Inde de la Grande Bretagne a l’Affrique du Sud.

Ces personnes on utiliser leur voix pour rappeler au monde que la RDC n’oubliera pas plus de 6 millions d’âme qu’elle a perdue. C’est le début d’une nouvelle ère ou le Congo réclame le déterrement du rapport mapping des Nation Unies et de l’applications de ses recommandations et pour que justice soit rendue.

Congo: A gift and a curse

Artisanal mining in DRC

The natural resources that the Democratic Republic of the Congo possesses potentially makes it the wealthiest country on earth. Unfortunately, in 2019, a research has found that DRC has one of the poorest population in the world with an estimated GDP per capita of $545.2 in 2019 according to the world bank.

Why is it? This has not happened overnight. There are a series of events that have led to this. Belgian colonialism cannot entirely be blamed for the problems of today’s Congo. We have the hero-worship of political leaders, who’s politics is solely a matter of enriching themselves and their extended family.

Now, I would like to look at two facts of history which have led to the impoverishment of Congolese people and the enrichment of everybody else.

In 1888, a Scottish veterinarian, John Boyd Dunlop, had come up with an invention that will not only considerably improve the comfort of thousands of travellers in Europe and America, but also rule, or even end, the lives of millions of Congolese – the inflatable rubber tyre. In 1901, rubber had accounted for 87% of Congo’s exports.


In 1999 and 2000, Ugandan gold export rose to between $90 and $95 million annually. At the time, Rwanda was exporting 29 million US dollars worth of gold each year. This is a great deal especially when one realises that neither country has any significant domestic gold deposit.

There is no other country in the world as fortunate as Congo in terms of his natural wealth. During the last century and a half, whenever acute demand has risen on the international market for a given raw material, Congo has turned out to contain huge reserves of the coveted commodity.

  • Ivory in the Victorian era
  • Rubber after the Invention of the inflatable tire
  • Copper during full-out industrial and military expansion
  • Uranium during the Cold War;
  • Alternative electrical energy during the oil crisis of the 1970s
  • Coltan in the age of portable telephones

The economic history of Congo is one of lucky breaks but also of great misery. As a rule, most of the fabulous profit doesn’t trickle down to the large part of the population. That dichotomy that is what we call tragedy, a gift and a curse.

Commémoration du Génocide Congolais – Geno-Cost 2019

Genocost 2019 in Cape Town, South Africa

Ce 2 août marquait 21 ans depuis le début de la deuxième guerre du Congo en 1998. Un conflit qui a déstabilisé la région des Grands Lacs par des crimes de guerre et des génocides. Pour se souvenir de tous ceux qui ont péri durant ce conflit oublié, des membres de la diaspora congolaise à travers le monde se sont réunis pour la 7e commémoration du Geno-Cost.

Continue reading

#Genocost 2019 Join the Movement worldwide

This year will be the 7th commemoration of the #Genocost . Please take a stand for the millions of Congolese who died in Congo wars. Join us and others across the world to show that their lives mattered, to say that they won’t be forgotten. On August 2nd, you can:

  • light your own candle and share it with the world, using #Genocost
  • change your social media profile picture to the #Genocost candle of hope (attached in this email)

If you are in London, Nottingham, Toronto and Cape Town, please come for a commemoration service on Saturday 3rd August 2019. There will be a remembrance ceremony, talks, food, fundraising, music, and networking. You can confirm your attendance and find out more details about each service following the links below.

·         London: Eventbrite page & Facebook Event page

·         Nottingham: Facebook Event Page

·         Toronto: The Kcope booking page

  • Cape Town: Iziko South African National Museum Cape Town

Thank you, and we look forward to engaging with you (online and in-person) in the coming days

Genocost s’implante à Paris

L’equipe du CAYP a Congo na Paris pour la campagne du Genocost.

Genocost s’implante à Paris, et pour son lancement, nous avons été à la rencontre des Congolais lors de la conférence de Congo na Paris Cette participation a été une grande réussite; Riche en rencontres et en échanges

Merci à tout les participants qui sont venus à notre rencontre.
Restez connectés sur notre pages pour les évènements à venir.

Gellerie photo de Congo Na Paris